Depuis quelques jours nous avons la visite d'une huppe. Cet oiseau est magnifique,  avec un bec très pointu. Il est très timide, on ne le voit souvent qu'en vol. Portée par des ailes arrondies, son vol onduleux la fait ressembler davantage à un papillon géant qu'à un oiseau. Par contre au sol, elle demeure insaisissable et très difficile à découvrir à moins d'entendre son cri très particulier un « houp-houp-houp » trisyllabique sourd, perceptible de très loin. Sur le sol, elle dresse sa huppe fauve aux extrémités noires et déambule ensuite sur la pelouse en plongeant son long bec recourbé dans le sol.

La huppe fasciée fréquente généralement les parcs, les vergers et les zones agricoles ouvertes, mais on la rencontre également dans les parages des habitations, où elle arpente les pelouses et les sentiers à la recherche de larves d'insectes. Elles se reproduisent dans les trous des arbres ou dans les bâtiments. Comme de nombreux oiseaux, elle préfère se baigner dans la poussière et non pas dans l'eau.

Je vous laisse l'admirer ...

HUPPE